Covid-19: 6000 morts en Suède, le Premier ministre Stefan Löfven en quarantaine

·1 min de lecture

En Suède, le Premier ministre Stefan Löfven a annoncé jeudi qu’il était cas contact et s’est mis de lui-même en quarantaine avec son épouse. L’épidémie progresse aussi dans le royaume nordique, comme ailleurs en Europe, et le nombre de morts depuis le début de l’épidémie vient de dépasser les 6 000. Mais les autorités se refusent toujours à recommander le port du masque, ou à envisager le confinement de la population.

Avec notre correspondant à Stockholm, Frédéric Faux

La 2e vague du coronavirus, qui avait tardé à arriver en Suède, semble maintenant bien là. Jeudi 5 novembre, 90 personnes étaient prises en charge en soins intensifs, contre 56 il y a deux semaines. Le nombre quotidien de morts, qui était de deux à trois, oscille maintenant entre cinq et sept. Le taux de positivité des tests, qui a grimpé à 10%, a lui aussi doublé dans la même période.

Pour le Premier ministre Stefan Löfven, qui vient de se mettre en quarantaine après avoir été déclaré cas contact, la situation est très grave. Dans la plupart des régions, le seuil pour les réunions publiques a été abaissé à 50 personnes, et des recommandations renforcées ont été mises en place : les Suédois sont sommés de limiter leurs contacts sociaux, d’éviter les lieux fermés.

Sommés, mais pas obligés, c’est le principe des recommandations. Seule consolation pour les autorités : le taux de mortalité n’est pas encore au niveau des pays européens les plus touchés, à l’image de la France, qui sur cet indicateur vient juste de dépasser la Suède.