Covid-19 : plus de 60 000 ruptures de contrats liés à un plan de sauvegarde de l'emploi depuis mars, plus du double qu'en 2019

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

La pandémie de Covid-19 pèse lourdement sur l'économie française. Le nombre de ruptures de contrats envisagées liées à une procédure de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE), a atteint 62 053 depuis mars et le début de la crise sanitaire, a annoncé la direction des statistiques du ministère du Travail (Dares), jeudi 29 octobre, dans son point hebdomadaire.

>> Retrouvez dans notre direct les dernières informations sur la pandémie de Covid-19

Ce nombre de ruptures de contrats de travail représente "plus du double de ce qui avait été envisagé sur la même période en 2019" (25 497), précise la Dares. Elle souligne qu'entre début mars et la troisième semaine d'octobre, 567 PSE ont été initiés. Ces ruptures de contrats associées à un PSE sont plus nombreuses dans les grandes entreprises, de plus de 1 000 salariés (44% du total).

Les secteurs qui prévoient le plus de ruptures de contrats sont l'industrie manufacturière (41% des ruptures envisagées) et le commerce et la réparation automobile (23%). L'Ile-de-France est la région la plus affectée (47% des ruptures), suivie par l'Occitanie (12%) et des Hauts-de-France (10%).

Ralentissement des PSE depuis mi-octobre

La Dares souligne toutefois qu'après avoir nettement augmenté en septembre et début octobre, le nombre hebdomadaire de PSE "recule nettement" (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi