Covid-19 : 500 centres de vaccination dans deux semaines, affirme Attal

·1 min de lecture

La France sera dotée dans deux semaines de 500 centres de vaccination anti-Covid hors hôpitaux, a précisé mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, alors que l'opposition pilonne le "fiasco" de la stratégie de l'exécutif. "Nous ouvrons 100 centres destinés à la ville. Ce n'est qu'un début : nous en ouvrirons 300 la semaine prochaine et 500 celle d'après", a déclaré le représentant du gouvernement à l'issue du premier Conseil des ministres de l'année. "Le président de la République a indiqué 500 à 600 centres dans les prochaines semaines, c'est-à-dire 5 à 6 par département", a-t-il rappelé.

>> EN DIRECT -Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 6 janvier

En outre, "le nombre d'hôpitaux qui permettent de vacciner des soignants, a été multiplié par trois ce matin" et "va continuer à monter en puissance", a ajouté Gabriel Attal. À propos du vaccin Pfizer/BioNTech, Gabriel Attal a précisé que la France aurait "ce soir un total d'un million de doses" et recevrait "500.000 doses supplémentaires par semaine".

200.000 doses du vaccin Moderna

Pour le vaccin du laboratoire américain Moderna, validé mercredi par l'Agence européenne des médicaments (EMA), "la Haute autorité de santé rendra son avis très rapidement, ce qui nous permettra également d'être approvisionnés pour ce vaccin à raison de 200.000 doses sur le premier mois puis de 500.000 doses par mois", a ajouté Gabriel Attal.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Vaccins contre le Covid-19 : que sait-o...


Lire la suite sur Europe1