Covid-19 : 3 millions de rendez-vous pris pour la troisième injection

·1 min de lecture
Après les deux premières doses de vaccin, l'heure est au rappel.

L'extension de la campagne de rappel à l'ensemble des plus de 18 ans engendre des afflux massifs sur les sites de réservation des centres de vaccination.

La troisième dose fait exploser les compteurs des centres de vaccination, rappelant la vague de rendez-vous pris en juillet pour la vaccination. Olivier Véran a annoncé, samedi 27 novembre, sur Twitter, que trois millions de rendez-vous de vaccination contre le Covid-19 ont été pris depuis l'annonce sanitaire de jeudi, qui a étendu la campagne de rappel à l'ensemble de la population adulte. « Ce samedi, la vaccination de rappel s'ouvre à tous dès 18 ans », a rappelé le ministre de la Santé. « 19 millions d'entre nous sont d'ores et déjà éligibles et [...] 3 millions de rendez-vous ont été pris depuis jeudi », peut-on lire sur son compte Twitter.

À LIRE AUSSIVariant Omicron : « Pour l'instant, il n'y a aucune raison de paniquer »

Doctolib surmené

Avant jeudi, le rappel ne concernait que les plus de 65 ans, les personnes risquant une forme grave et les soignants. À ce jour, plus de 6 millions de personnes en France se sont fait administrer une dose de rappel, le plus souvent une troisième injection. Vendredi matin, la plateforme de réservation de rendez-vous médicaux Doctolib avait fait état de plus de 1,2 million de rendez-vous réservés depuis la prise de parole d'Olivier Véran la veille.

Un afflux comparable avait déjà été constaté en juillet après l'annonce de la mise en place du pass sanitaire. Dans la semaine qui avait suivi l'allocution estivale d'Emmanuel Macron, Doctolib avait enregistré 4,3 millions de rendez-vous, et le nombre d'injections avait culminé [...] Lire la suite

VIDÉO - 3ème dose : la France risque-t-elle une pénurie de vaccins ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles