Covid-19 : 28 % des salariés pensent avoir été contaminés au travail

·1 min de lecture
Interrogées sur l'origine de leur contamination, 28 % répondent qu'elle s'est « très probablement » produite dans le cadre du travail. (Illustration)
Interrogées sur l'origine de leur contamination, 28 % répondent qu'elle s'est « très probablement » produite dans le cadre du travail. (Illustration)

Alors qu'un retour partiel en entreprise se confirme, de nouveaux chiffres apportent quelques précisions sur la transmission du virus au travail. Selon une vaste étude de la Dares (Direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques), menée du 27 janvier au 7 mars 2021 et publiée vendredi 28 mai, 28 % des salariés contaminés par le Covid-19 pensent l'avoir été dans le cadre de leur travail. Cette enquête a été réalisée auprès de 17 216 personnes en emploi ? des salariés dans la plupart des cas ? âgées 20 à 62 ans. Parmi eux, 18 % indiquent avoir été contaminés par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire.

Interrogées sur l'origine de leur contamination, 28 % répondent qu'elle s'est « très probablement » produite dans le cadre du travail, y compris pendant les trajets et 21 % disent que « c'est possible ». Les autres estiment que leur contamination n'est pas liée à leur travail (31 %) ou ne le savent pas (19 %). Les professions les plus touchées par le Covid-19 sont aussi celles qui tendent le plus à attribuer cette contamination à leur travail : les professions de santé et celles de la sécurité (armée, police et pompiers, mais aussi agents de gardiennage et de sécurité).

Conditions de travail et gestes barrières

Des métiers socio-éducatifs sont également concernés : professionnels de l'action sociale et de l'orientation, professionnels de l'action culturelle, sportive, surveillants et enseignants. Plus du tiers des caissiers e [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles