Covid-19 : "21 000 morts en février et mars. Macron sera comptable de ce bilan", lance Éric Ciotti

France 2
·1 min de lecture

Emmanuel Macron a demandé un "effort supplémentaire" aux Français mercredi 31 mars face au Covid-19. "Ils font beaucoup d’efforts. Mais pour qu’ils en fassent, il faut aussi que la parole publique soit crédible. Elle ne l’est plus. Le président a fait les mauvais choix. L’histoire rendra comptable Emmanuel Macron du 29 janvier quand le Conseil scientifique lui dit que la situation était grave et qu’il fallait réagir. Et il a refusé" de confiner, estime Éric Ciotti, député les Républicains, dans les "4 Vérités" jeudi matin.

"Il y a eu 21 000 morts en deux mois. Il sera comptable de ce bilan. On n’a pas gagné du temps, on a perdu du temps, on a perdu des vies, chaque jour l’équivalent d’un Airbus qui s’écrase. Les médecins ont donné l’alerte et des représentants de la majorité les ont attaqués", s'indigne l'élu des Alpes-Maritimes.

"Sceptique sur le calendrier de réouverture"

"Le Royaume-Uni sort de la crise, parce que les décisions ont été prises au bon moment malgré des erreurs au début. On est en train de rattraper le bilan britannique qui est de 127 000 morts" (plus de 96 000 en France au 31 mars).

"Je suis très sceptique sur le calendrier de réouverture des lieux de culture et des restaurants. Sur la vaccination, on a pris beaucoup de retard. Et c’est la clef. L’UE n’est pas au rendez-vous et la France encore moins", souligne Eric Ciotti, qui accuse les autorités européennes "de perdre du temps pour homologuer le vaccin russe pour des raisons uniquement politiques alors (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi