Covid-19 : 182.000 faux pass sanitaires générés selon le ministère de l'Intérieur

·1 min de lecture

Les forces de l'ordre ont mis au jour un total de 182.000 faux pass sanitaires depuis l'instauration du dispositif cet été, dans le cadre de 400 enquêtes, selon un nouveau bilan dressé lundi par le ministère de l'Intérieur. Le précédent chiffre donné par Beauvau vendredi faisait état de 110.000 faux pass sanitaires en circulation.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait, selon son entourage, donné la semaine dernière instruction aux directeurs généraux de la police et de la gendarmerie d'intensifier les contrôles. Jeudi, il avait annoncé l'interpellation d'une centaine de personnes, à la fois des usagers et des réseaux de trafiquants, précisait son entourage.

>> LIRE AUSSI - Covid-19 : syndicats et partenaires sociaux s'opposent au pass sanitaire en entreprise

Deux millions d'euros de bénéfices pour un réseau de faux pass

Vendredi, l'AFP avait appris de source proche du dossier le démantèlement, début décembre, d'un réseau qui a permis de créer entre 5.000 et 10.000 faux pass sanitaires pour un bénéfice de l'ordre de deux millions d'euros. Selon les premiers éléments de l'enquête, les faussaires ont récupéré les identifiants de pharmaciens sur le site de l'Ordre national des pharmaciens.

Face à la multiplication des faux pass sanitaires, police et gendarmerie ont renforcé leurs investigations numériques et répertorié d'autres modes opératoires, dont l'achat de faux certificats de vaccination sur internet et l'usage frauduleux d'un QR code attribué à un tiers.&nb...

Lire la suite sur Europe1

VIDÉO - Covid-19 en France : le passe sanitaire bientôt obligatoire en entreprise ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles