Covid-19 à Londres: 150.000 cœurs dessinés en mémoire aux victimes

Myriam Roche
·Journaliste Life
·1 min de lecture
Covid-19 à Londres: 150.000 cœurs dessinés en mémoire aux victimes
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

COVID - Des coeurs pour se souvenir. À Londres, un groupe de familles endeuillées par le coronavirus a commencé à dessiner à la main près de 150.000 cœurs. Ces dessins ont été réalisés sur un mur en face du Parlement britannique en guise de mémorial aux victimes du Covid-19, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

“Chaque cœur est peint individuellement à la main et est unique, tout comme les êtres chers que nous avons perdus”, a déclaré Matt Fowler, cofondateur du groupe. “Comme l’ampleur de notre perte collective, ce mémorial va être énorme”, précise-t-il. L’événement a été organisé par le groupe “Covid-19 Bereaved Families For Justice UK”, qui a demandé une enquête publique sur la gestion de la pandémie par le gouvernement britannique.

La fresque devrait s’étendre sur des centaines de mètres le long de la rive sud de la Tamise, devant l’hôpital St Thomas. Le gouvernement a promis de construire un mémorial permanent une fois la pandémie terminée.

À voir également sur Le HuffPost: À Wuhan, le parent d’une victime du Covid se dit censuré pendant la visite de l’OMS

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

LIRE AUSSI:

Les producteurs de vaccins en France face à la hantise des cyberattaques

Covid-19: à Bobigny, des consultations psy pour faire face aux deuils

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.