Covid-19: plus de 130 agents du Secret Service testés positifs ou placés à l'isolement en marge de la campagne Trump

Maxime Delahousse
·2 min de lecture
Un agent des services secrets debout devant l'hélicoptère du président Donald Trump - SAUL LOEB - AFP
Un agent des services secrets debout devant l'hélicoptère du président Donald Trump - SAUL LOEB - AFP

Selon les informations rapportées par le Washington Post, plus de 130 agents des services secrets chargés d'assurer la sécurité du président américain ont été récemment testés positifs au coronavirus ou placés en quarantaine après des contacts étroits avec des collègues infectés, en marge de la campagne électorale de Donald Trump.

Selon le journal, cette vague de contamination serait due aux nombreux rassemblements de campagne effectués par Donald Trump au cours des trois dernières semaines avant l’élection. Certains d’entre eux s’étant déroulés dans des espaces clos rassemblant des milliers de spectateurs dont la majorité ne portait pas de masque.

Judd Deere, l’un des porte-paroles de la Maison Blanche a déclaré au Washington Post que l’administration prenait "chaque cas au sérieux", tandis que les services secrets refusent de commenter la situation actuelle en indiquant tout de même dans un communiqué que "la santé et la sécurité de notre personnel sont primordiales".

Une enquête est en cours afin de déterminer si une partie des infections pourrait être liée à des rassemblements au sein même de la Maison Blanche. Car si Donald Trump refuse toujours de porter un masque et cela, depuis le début de l’épidémie, il exige également que son personnel suive la même démarche.

Des collaborateurs infectés par le Covid-19

Depuis le mois d’octobre, l’actuel président des Etats-Unis, la Première dame et plusieurs responsables de la Maison Blache ont été infectés par le virus après avoir pris part à des évènements où la présence de masques se faisait rare.

Parmi eux, le chef de cabinet Mark Meadows, présent à la soirée électorale qui a rassemblé une centaine de personnes dans la salle Est de la Maison Blanche, a récemment été testé positif au coronavirus. Les conseillers politiques Coreys Lewandowski et David Bossie et des membres du Comité national républicain ont également contracté le virus.

Ces nombreuses infections interviennent dans un moment critique pour le pays qui connait une nouvelle vague de contamination encore plus puissante que la première. A ce jour, plus de 10,7 millions d’Américains ont été testés positif au coronavirus, et le nombre de décès approche les 245.000 selon l’université Johns Hopkins.

Article original publié sur BFMTV.com