Covid-19 : 111.111 morts en France, la décrue se poursuit dans les hôpitaux

·1 min de lecture

La décrue continue dans les hôpitaux. Selon le dernier bilan de Santé publique France, les hospitalisations et les réanimations sont en recul. On enregistre 2.457 nouvelles contaminations sur les dernières 24 heures et 111.111 décès depuis le début de l'épidémie.

La décrue se poursuit dans les hôpitaux avec moins de 8.500 malades du Covid hospitalisés mercredi, dont 1.204 en réanimation, au plus bas depuis plus de huit mois, selon les chiffres officiels. Dans les hôpitaux 8.451 malades du Covid étaient enregistrés dont 158 nouveaux patients admis ces dernières 24 heures, selon les données de Santé publique France. Ils étaient 8.627 la veille et 9.771 une semaine auparavant.

Un total de 111.111 décès

Même décrue dans les services de soins critiques, réservés aux malades les plus gravement atteints, avec 1.204 patients hospitalisés dont 31 nouvelles admissions en un jour. A titre de comparaison, les services de "réa" comptaient 1.250 malades la veille et 1.509 sept jours auparavant.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Coronavirus : la météo estivale peut-elle ralentir le variant Delta ?
> Covid-19 : la France se met aussi aux cadeaux pour inciter à la vaccination
> Une étude dresse le portrait des anti-vaccins en France
> Covid : les pays qui ont fait l'inverse de nous "ont été meilleurs sur tous les fronts"
> Coronavirus : pourquoi un test PCR peut-il être positif un mois après une infection ?

 

En 24 heures, 25 patients sont décédés à l'hôpital, contre 28 un jour plus tôt, portant le total des décès à plus de 111.111 personnes depuis le début de l'épidémie en mars 2020. Du côté des contaminations, 2.457 nouveaux cas ont été détectés sur les dernières 24 heures. Le taux de positivité, qui représente le nombre de tests positifs par rapport à...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles