Covid-19 : à 11 ans, cet enfant a déjà été contaminé par Alpha, Delta et Omicron

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Léon a du respecter trois confinements (Image d'illustration/Getty Images) (Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En Belgique, un enfant de 11 ans a été contaminé trois fois par le Covid-19. Il n'a ressenti aucun symptôme du virus.

Alors que certains parviennent à passer entre les gouttes de l’épidémie, d’autres multiplient les contaminations, à l’image de Léon, 11 ans. Ce petit garçon belge a été contaminé à trois reprises par le Covid-19. À chaque fois, il a été touché par un nouveau variant. D’abord contaminé par Alpha, il a ensuite été infecté par Delta puis par le variant Omicron. À chaque fois, l’écolier n'a été touché par aucun symptôme du Covid-19.

Mais même sans signe apparent de la maladie, Léon a dû respecter trois confinements successifs. Une situation pas simple à vivre quand on a 11 ans. "L’école de Leon a dû fermer ses portes pendant une semaine. Il y avait beaucoup de contaminations. Certains enfants étaient malades, mais la plupart n’ont eu aucun symptôme et se sentaient très bien", expliquait récemment son père, Tim Knockaert au micro de Radio 2 Brabant flamand. Dans la famille, le reste de la fratrie a également été touchée par le virus. Les deux frères et les parents du garçon ont tous été contaminés par le variant Delta. Eux aussi n’ont ressenti aucun symptôme de la maladie.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Covid, grippe, rhume, comment les différencier ? Il y a un élément différenciant majeur"

Une nouvelle contamination possible ?

"Chaque fois, il a fallu rechercher quels étaient les règles sanitaires en vigueur à ce moment-là. Un des frères de Leon a entretemps été testé négatif et peut retourner à l’école. Le frère aîné ne doit pas effectuer de test PCR parce qu’il possède déjà un certificat de convalescence de la contamination précédente. Mais il ne peut pas aller à l’école parce qu’elle est fermée. Trop d’enseignants sont absents", regrette le père de de famille.

Autant de contaminations qui ne protègeraient pas forcément le petit garçon d’une nouvelle infection. Mardi 25 janvier, le ministre de la Santé a dévoilé une caractéristique du sous-variant d’Omicron : "On pourrait potentiellement être recontaminé au BA.2 même lorsque nous avons été contaminés par Omicron. Ce qui pourrait conférer un avantage concurrentiel au variant BA.2 qui pourrait du coup circuler plus librement".

VIDÉO - Coronavirus: Un nouveau sous-variant d’Omicron détecté en France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles