Covid-19 : 107.148 morts en France, la décrue se poursuit à l'hôpital

·1 min de lecture

La situation dans les hôpitaux est toujours tendue mais la décrue se poursuit. Les hospitalisations et les réanimations sont en baisse selon le dernier bilan de Santé publique France. On comptabilise par ailleurs 107.148 morts depuis le début de l'épidémie.

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en France a poursuivi sa baisse mercredi, passant sous la barre des 25.000 patients pour la première fois depuis la mi-mars, selon les chiffres de Santé publique France. 24.254 personnes diagnostiquées porteuses du coronavirus sont actuellement hospitalisées en France, dont 965 admises au cours des dernières 24 heures, contre 25.028 la veille.

Les réanimations poursuivent leur baisse 

La baisse dans les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue), quasi-interrompue depuis le point haut à 6.001 patients atteint le 26 avril, a également continué. Mercredi, 4.583 personnes étaient ainsi admises dans ces services, qui prennent en charge les malades les plus gravement atteints, contre 4.743 la veille. Le nombre de patients dans les services de réanimation est ainsi repassé "en dessous de nos capacités théoriques maximales", a assuré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal lors d'une conférence de presse à l'issue du Conseil des ministres.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 12 mai

Concernant les décès, 185 personnes sont mortes du Covid-19 à l'hôpital dans les dernières 24 heures, portant le total à 107.148 depuis le début de l'épidémie (dont 80.841 à l'hôpital). 21.498 nouvelles contaminations ont par ailleurs été répertoriées, contre 19.791 mardi et 26.000 mercredi dernier. Le taux de positivité (nombre de tests positifs sur le to...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles