Covid-19: 1 personne sur 50 a contracté le virus la semaine dernière en Angleterre

Clément Boutin
·1 min de lecture
Un panneau d'information invitant les Londoniens à rester chez eux en raison du nombre de cas très élevés de contaminations au Covid-19, le 23 décembre 2020 à Londres - Tolga Akmen © 2019 AFP
Un panneau d'information invitant les Londoniens à rester chez eux en raison du nombre de cas très élevés de contaminations au Covid-19, le 23 décembre 2020 à Londres - Tolga Akmen © 2019 AFP

Entre le 27 décembre et le 2 janvier, 1 personne sur 50 a été contaminée par le Covid-19 en Angleterre, rapporte le Guardian, s'appuyant sur des chiffres publiés ce mardi par le Bureau national des statistiques.

Il s'agit de près de 1.122.000 million de personnes, issues de foyers privés. Ce chiffre ne prend, en effet, pas en compte les malades qui sont à l'hôpital ou dans les établissements de soin. La semaine d'avant, 1 personne sur 70 était touchée par le coronavirus, soit environ 800.900 personnes.

En 24 heures, près de 60.916 personnes ont été testées positives au Covid-19 au Royaume-Uni, confronté depuis plusieurs semaines contre un nouveau variant qui semble être plus contagieux.

Reconfinement national

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a, par ailleurs, annoncé, lundi soir, un reconfinement total de la population à partir du 6 janvier en Angleterre. Il ne commencera à être levé qu'à partir de mars, a prévenu ce mardi Michael Gove, chargé de la coordination de l'action du gouvernement.

La population n'est autorisée à sortir que pour des raisons essentielles, comme faire des courses ou pour des raisons médicales. Comme lors du premier confinement au printemps et contrairement au deuxième en novembre, les écoles ont fermé et sont passées à l'enseignement à distance dès mardi.

Avec plus de 76.000 morts, le Royaume-Uni est l'un des pays d'Europe les plus endeuillés par le Covid-19.

Article original publié sur BFMTV.com