Covid-19 : comment a évolué la situation dans les 23 départements en surveillance renforcée

·1 min de lecture

Où en est la situation sanitaire dans les 23 départements en surveillance renforcée? Le 25 février, le gouvernement décidait de placer 20 départements sous ce statut, avant d'en ajouter 3 autres la semaines d'après. Parmi ces 23 départements, seulement deux ont toutefois dû subir la mesure drastique d'un confinement le week-end (le Pas-de-Calais et les Alpes-Maritimes) tandis que l'agglomération de Dunkerque (Nord) a également été concernée par cette mesure.

Dans les autres départements en surveillance renforcée, les autorités ont seulement décidé de la fermeture des centres commerciaux non-alimentaires de plus de 10.000 m2. Malgré tout, la situation sanitaire s'est-elle améliorée? Le JDD fait le point.

Les départements où la situation s'aggrave (9)

C'est le gros point noir de la carte sanitaire française. Depuis le placement de la région Ile-de-France en surveillance renforcée le 25 février, la situation sanitaire a continué de s'aggraver alors que le gouvernement se refuse toujours à envisager à un confinement partiel ou total.

Lire aussi - Doses de vaccin : le rythme s'accélère en France... mais les prévisions sont revues à la baisse

En Seine-Saint-Denis, l'incidence (nombre de nouveaux cas pour 100.000 habitants) est ainsi passé de 389 à 440, soit deux fois la moyenne nationale et au-dessus du seuil d'alerte fixé à 250 cas pour 100.000 habitants. Le taux de positivité est toutefois resté stable atteignant aujourd'hui 13% contre 12,6% le 25 février.

Dans le Val-de-Marne, l'in...


Lire la suite sur LeJDD