Covid-19: pour éviter une troisième vague, l'Italie se reconfine durant les fêtes

·2 min de lecture

Les Italiens seront reconfinés à Noël mais aussi pour la Saint-Sylvestre et l’Épiphanie, qui est un jour férié dans le pays. La décision annoncée vendredi 18 décembre dans la soirée par le chef du gouvernement, Giuseppe Conte, est liée à l’indice de contagion Rt qui est remonté à 0,86. Or, selon les experts, pour éviter une nouvelle catastrophe sanitaire en janvier, l'indice Rt doit descendre en-dessous de 0,5.

Avec notre correspondante à Rome, Anne Le Nir

Une fin d'année 2020 et un début d'année 2021 sous le signe du confinement. Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a annoncé dans la soirée de vendredi que le pays va être reconfiné du 21 décembre au 6 janvier, en raison de la pandémie du nouveau coronavirus. L'Italie avait déjà prévu de maintenir des mesures renforcées. Le gouvernement a décidé d'être encore plus ferme.

Le reconfinement du pays ne sera pas en continu entre Noël et l’Épiphanie. Il sera imposé les week-ends et les jours fériés, c’est-à-dire du 24 au 27 décembre, puis le 31 décembre et le 1er, le 2, le 3, le 5 et le 6 janvier.

Le couvre-feu restera en vigueur de 22 heures à 5 heures jusqu’au 7 janvier. Les repas en famille seront autorisés, mais avec des limites strictes : deux invités par habitation, sans compter les enfants de moins de 14 ans. « Nos experts craignent que la courbe de contagion n'augmente pendant la période de Noël », a déclaré Giuseppe Conte, qui a ajouté que ce nouveau confinement « n'a pas été une décision facile » à prendre.

► À lire aussi : Avant Noël, les grandes interrogations autour du Covid

« Tutti à casa ! »

Il ne sera pas possible de voyager d’une région à une autre, sauf pour motif de santé ou pour raison professionnelle. Seuls les déplacements des habitants des petites communes seront autorisés dans un rayon de 30 kilomètres, à condition ne de pas entrer dans une grande ville. Les contrevenants aux règles seront passibles d’une amende de 400 à 1 000 euros.

Le commerce de détail (y compris les bars et les restaurants) sera fermé. En théorie, une seule sortie par foyer et par jour sera tolérée. Le concept du nouveau tour de vis est clair : « Tutti à casa ! » (« Tous à la maison ! », pour conjurer une troisième vague d'une pandémie qui a déjà causé la mort de plus de 67.800 personnes en Italie. Il s'agit du pays le plus endeuillé d'Europe, et du cinquième pays le plus endeuillé du monde après les États-Unis (312 900 morts), le Brésil (184 800 morts), l'Inde (144 700 morts) et le Mexique (116 400 morts).

(avec AFP)