Covid-19 : pour éviter le débordement des hôpitaux, les autorités recommandent l'oxygène à la maison

·1 min de lecture

Les autorités sanitaires recommandent le recours à l'oxygénothérapie à domicile et la téléconsultation pour réduire les durées de séjour des patients atteints du Covid-19 à l'hôpital.

Les hôpitaux vont-ils tenir alors qu'on compte plus de 300.000 nouvelles infections quotidiennes et que la vague de Covid-19 continue de monter? L'Institut Pasteur livrera cette semaine de nouvelles projections. "Les épidémies d'Omicron, majoritaire avec environ 80% des contaminations, et de Delta, sur un plateau qu'on espère descendant, se superposent", décrit-on au ministère de la Santé. Conséquence : la situation "commence à être très tendue" dans les services de soins critiques à cause notamment de l'ancien variant (3.834 patients hospitalisés, un chiffre encore en deçà du pic des trois premières vagues) mais aussi en raison du nouveau mutant, moins dangereux mais super-contaminateur, dans les services de médecine conventionnels (12.643 malades, un chiffre inférieur aux trois premières flambées). "C'est gérable mais l'afflux est important", dit-on Avenue de Ségur. Les autorités recommandent le recours à l'oxygénothérapie à domicile et la téléconsultation pour réduire les durées de séjour des patients stabilisés.

Lire aussi - Covid-19. Le professeur Renaud Piarroux sur l'hôpital : "La situation devient de plus en plus alarmante"

Crise dans la crise, la grogne sociale monte dans les hôpitaux parisiens. Une lettre à Macron écrite il y a un mois par de nombreux médecins de l'AP-HP et publiée par Le Monde continue d'engranger des signataires : 2.791 chefs de service, universitaires et praticiens hospitaliers à ce jour. Tous alertent sur une fuite des infirmiers.

...
Lire la suite sur LeJDD

VIDÉO - Covid-19: paroles de non-vaccinés dans le Nord de la France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles