Covid-19 : une étude révèle les vertus du premier confinement sur notre créativité

© CHAU-CUONG LE / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Le premier confinement nous a rendu plus créatif ! C'est ce que révèle une étude des chercheurs du CNRS, de l'Inserm, et de l'Institut du cerveau. Les chercheurs ont envoyé 400 questionnaires à des volontaires partout en France. Même si certains ont avoué que l'expérience a été difficile psychologiquement, la majorité des sondés disent que leur créativité a été dopée. Pour ne pas s'ennuyer en étant enfermé entre quatre murs, il a bien fallu faire jouer son imagination pour passer le temps. Pendant le premier confinement dû au Covid-19 , beaucoup d'entre nous se sont remis à la pâtisserie et à la cuisine, au sport ou au jardinage !

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Temps libre et situation inédite

Ce qui explique ce changement de comportement, "c'est l'effet de surprise", dit Théophile Bieth, neurologue et co-auteur de l'étude. "Le côté inédit de la situation a permis de générer des comportements créatifs différents", détaille-t-il au micro d'Europe 1. "Il y a effectivement un facteur motivation qui a fait qu'on a voulu faire face à ces problèmes nouveaux et essayer de les résoudre, ce qui a probablement aussi participé à engendrer une augmentation de créativité", précise-t-il encore.

>> LIRE AUSSI - Anne-Sophie Pic : "Ce confinement est propre à la création"

Le temps libre a aussi permis à notre créativité de se développer. Les chercheurs précisent qu'il s'agit bien là du premier confinement. Pour les confinements qui ont suivi, le résultat ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles