Covid-19 : les États-Unis vont bientôt vacciner les adolescents

Une nouvelle étape va être franchie aux États-Unis : les adolescents de 12 à 15 ans vont bientôt pouvoir bénéficier du vaccin Pfizer. "C’était prévisible parce que les laboratoires ont commencé par faire leurs études avec les personnes adultes et âgées. Ce sont celles qui sont le plus à risque de faire des formes graves […] Mais ensuite, dans le plan d’action, il fallait passer aux enfants", affirme le médecin et journaliste Damien Mascret, présent sur le plateau du 20 Heures, mardi 4 mai. Les enfants, des cibles pour le virus Il est important de vacciner les enfants, tout d’abord pour les protéger eux-mêmes "car on sait que certains enfants peuvent faire des formes graves ou avoir des séquelles". De plus, tout doit être mis en œuvre pour juguler la propagation du coronavirus. Or, les enfants peuvent constituer un réservoir pour le virus. Enfin, leur vaccination est essentielle pour éviter l’émergence d’un nouveau variant à partir de cette circulation virale.