Covid-19 aux États-Unis : la vaccination recommandée dès l’âge de 6 mois

Les autorités sanitaires américaines ont recommandé l'utilisation des vaccins Pfizer et Moderna pour les plus jeunes enfants. 
Les autorités sanitaires américaines ont recommandé l'utilisation des vaccins Pfizer et Moderna pour les plus jeunes enfants.

Samedi 18 juin, les autorités sanitaires américaines ont recommandé les vaccins contre le Covid-19 de Pfizer et de Moderna pour les tout-petits, les États-Unis devenant ainsi le premier pays à rendre les injections de ces deux vaccins à ARN messager possibles dès 6 mois d'âge. La veille, l'Agence américaine des médicaments (FDA) les avait déjà autorisés en urgence pour ces jeunes enfants qui ne pouvaient jusqu'ici pas être vaccinés avant 5 ans.

Mais les Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), principale agence sanitaire du pays, devaient encore les recommander pour que les injections puissent commencer, ce qui est maintenant chose faite. « Nous savons que des millions de parents veulent faire vacciner leurs jeunes enfants, et avec la décision d'aujourd'hui, ils le peuvent », s'est félicitée dans un communiqué Rochelle Walensky, la directrice des CDC. Le gouvernement américain a mis à la disposition des États plusieurs millions de ces doses infantiles, et avait déjà commencé à les envoyer aux quatre coins du pays dès l'autorisation de la FDA rendue.

À LIRE AUSSIDemorand – Covid-19 : ça passe ou ça casse

Joe Biden a promis que les parents pourraient commencer à prendre rendez-vous dès la semaine prochaine pour réaliser les premières piqûres, et que les vaccins seraient disponibles dans des milliers d'endroits, notamment pharmacies et hôpitaux. Le vaccin de Moderna, en deux doses administrées à un mois d'écart, est désormais disponible pour [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles