Covid-19 aux États-Unis : le vaccin de Pfizer/BioNTech étendu aux 12-15 ans

·2 min de lecture

Les États-Unis continuent d'étendre leur campagne de vaccination. Cette fois, ce sont les adolescents de 12 ans et plus qui pourront être vaccinés, avec des injections de Pfizer/BioNTech, premier laboratoire à recevoir une autorisation en ce sens lundi de la part de l'Agence américaine des médicaments.

Et maintenant, les adolescents. L'autorisation du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech a été étendue aux jeunes âgés de 12 à 15 ans aux États-Unis, a annoncé lundi 10 mai l'Agence américaine des médicaments.

Il s'agit "d'un pas important dans la lutte contre la pandémie de Covid-19", a déclaré Janet Woodcock, la cheffe par intérim de la FDA, dans un communiqué. "Notre action d'aujourd'hui permet à une population plus jeune d'être protégée contre le Covid-19", a-t-elle ajouté.

La vaccin était jusqu'ici autorisé en urgence pour les personnes âgées de 16 ans et plus. Il pourra désormais être administré à des millions d'adolescents supplémentaires, en deux injections contenant le même dosage que le vaccin pour adultes.

"Les parents et tuteurs peuvent être assurés que l'Agence s'est livrée à une analyse rigoureuse et détaillée de toutes les données disponibles", a déclaré Janet Woodcock.

Après le Canada

La Canada était devenu mercredi le premier pays à autoriser le remède pour cette tranche d'âge.

"Si vous êtes parents et que vous voulez protéger votre enfant, ou un adolescent qui veut se faire vacciner, la décision d'aujourd'hui est un pas de plus vers ce but", s'est réjoui lundi le président américain Joe Biden. Il avait souligné ces derniers jours le rôle crucial de cette autorisation pour la suite de la campagne d'immunisation américaine, dont le rythme est actuellement en train de s'essouffler.

Quelque 20 000 pharmacies devraient être en mesure de vacciner les adolescents très rapidement, et des doses seront par la suite envoyées aux pédiatres, avait-il dit la semaine dernière. Ce deuxième canal nécessitera toutefois des mesures particulières "à cause des conditions de stockage du vaccin", qui nécessite d'être gardé à une température très basse, a précisé Janet Woodcock.

Deux autres vaccins sont autorisés aux États-Unis, ceux de Moderna et de Johnson & Johnson, tout deux à partir de 18 ans.

Avec AFP

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles