Covid-19: les États-Unis accélèrent la cadence de vaccination

F.R.
·2 min de lecture
Une femme se fait vacciner contre le covid le 10 février 2021 à Los Angeles (Etats-Unis) - Frederic J. BROWN © 2019 AFP
Une femme se fait vacciner contre le covid le 10 février 2021 à Los Angeles (Etats-Unis) - Frederic J. BROWN © 2019 AFP

Les États-Unis et leurs quelque 330 millions d'habitants mènent leur campagne de vaccination tambour battant, en injectant actuellement environ 2,2 millions de doses par jour. La pays a dépassé le seuil des 100.000 doses injectées, soit environ 30% du nombre total de piqûres effectuées dans le monde. Ce seuil symbolique a ainsi finalement été dépassé en moitié moins de temps que prévu.

Quasiment 20% de la population américaine a reçu au moins une dose, selon les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) et Washington a autorisé vendredi étudiants en médecine, dentistes, vétérinaires, ou encore retraités de ces professions, à injecter les vaccins.

Trois vaccins sont autorisés en urgence aux Etats-Unis, celui de Johnson & Johnson, qui ne nécessite qu'une seule dose par personne et homologué par l'OMS ce vendredi, ainsi que ceux de Moderna et Pfizer/BioNTech, qui sont administrés en deux doses.

Plus de 335 millions de doses injectées dans le monde

Dans plusieurs pays, les autorités sanitaires s'inquiètent de l'arrivée d'une troisième vague, comme en Allemagne, en Grèce et surtout en Italie, pays qui va reconfiner une grande partie de sa population à partir de lundi. Selon la base de données de l'AFP, dans l'ensemble de l'Union européenne, 7,2% de la population a reçu au moins une dose de vaccin et 3,2% deux doses.

S'inquiétant de "plusieurs points chauds", la Commission européenne étendra jusqu'à fin juin son mécanisme de contrôle des exportations de vaccins, imposé depuis fin janvier.

Au moins 336,31 millions de doses de vaccins anti-Covid ont été administrées dans le monde, selon un comptage réalisé par l'AFP vendredi. Qualifié de pandémie par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis un an, le Covid-19 a causé plus de 2,6 millions de morts dans le monde, selon le bilan établi par l'AFP.

Article original publié sur BFMTV.com