Covid-19 : Éric Coquerel, député de la France Insoumise, appelle à ne "pas agiter des menaces" contre les Français

La France continue d’être durement touchée par le Covid-19. Les sujets d’inquiétude sont nombreux, avec la saturation des hôpitaux, la campagne de vaccination ou encore l’efficacité des mesures sanitaires. "La stratégie globale est à interroger. On ne s’en sortira pas uniquement avec le vaccin, car ça va prendre du temps. Il faut certainement penser qu’on n’en a pas pour des mois et qu’il faut réorganiser notre vie en société. On propose un système par rotation avec des horaires décalés pour ne pas tous partir en même temps", détaille Éric Coquerel, député de la France Insoumise de Seine-Saint-Denis, invité du 23h de franceinfo. "Le couvre-feu, un non-sens dans les grands centres urbains" Le député s’est ensuite exprimé sur le renforcement des contrôles dans le cadre du couvre-feu. "Ce n’est pas la bonne solution. Le couvre-feu contraint tout le monde à rentrer en même temps et pour moi, ce n’est pas quelque chose qui a un impact sanitaire. N’agitons pas des menaces. Depuis un an, les Français sont très gentils. N’allons pas les menacer par l’argent, a-t-il déploré. Quand vous mettez des policiers sur le périphérique, vous créez des embouteillages. Le couvre-feu est un non-sens dans les grands centres urbains". Éric Coquerel a également appelé à "redonner des moyens à l’hôpital public" et à "ne pas fermer de lits."