Covid-19 et écoles : "Il ne suffit pas de dépister les cas une seule fois avant la rentrée"

·1 min de lecture

The Conversation : Où en est la situation épidémique à la veille de la rentrée ?
Vittoria Colizza : Le taux d’incidence reste élevé dans le pays. En outre, le variant Delta est très contagieux. On craint donc qu’à l’automne prochain la situation ne soit compliquée, malgré la couverture vaccinale.
(au 29 Août 2021, le taux d’incidence était de 179 pour 100.000 habitants. Malgré une décrue en France métropolitaine, les indicateurs hospitaliers continuaient à augmenter, et la situation en Guadeloupe et Martinique restait critique, ndlr)

En effet, quand bien même le taux de vaccination est élevé, il n’est pas suffisant pour empêcher la circulation du virus. Le concept d’immunité collective face au SARS-CoV-2 semble être devenu illusoire, car non seulement le variant Delta est-il plus contagieux que les variants précédents, mais qui plus est, les vaccins ne protègent pas à 100% contre l’infection (même si leur efficacité contre les formes graves est très élevée).

Une grande partie de la population est protégée, mais en l’état actuel de la vaccination, si le virus circule à nouveau fortement, des pics d’hospitalisation risquent encore de survenir, avec un impact important sur le système hospitalier. D’autant plus que le niveau de vaccination est hétérogène sur le territoire…

Une telle situation pourrait à nouveau menacer les écoles. En effet, on l’a vu sur l’année qui vient de s’écouler, la plupart des pays ont utilisé la fermeture des établissements scolaires comme un levier suppl...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles