Covid-19 : écoles et contaminations, que dit la science ?

Propos recueillis par The Conversation France
·1 min de lecture
En France, le port du masque est désormais obligatoire dans les écoles pour les enfants à partir de 6 ans.  
En France, le port du masque est désormais obligatoire dans les écoles pour les enfants à partir de 6 ans.

Le gouvernement a opté pour un scénario de reconfinement maintenant les établissements d'enseignement primaire et secondaire ouverts. Vittoria Colizza, directrice de recherche Inserm au sein de l'Institut Pierre Louis d'épidémiologie et de santé publique (Inserm-Sorbonne Université) et Pascal Crépey, épidémiologiste et biostatisticien à l'École des hautes études en santé publique, font le point sur ce que l'on sait actuellement du rôle des enfants et des adolescents dans la dynamique de l'épidémie.

The Conversation France : Certaines personnes s'inquiètent du fait que les établissements d'enseignement primaire et secondaire restent ouverts pendant le confinement. Qu'en penser ?

Pascal Crépey : Soyons clairs : les enfants s'infectent aussi, donc ils peuvent être infectés et infecter d'autres gens. Ils peuvent même être à la base de clusters. Cependant, on sait aujourd'hui que, comparativement à d'autres maladies respiratoires comme la grippe, le coronavirus Sars-CoV-2 infecte les enfants dans des proportions moins importantes que les adultes. En outre, les enfants sont non seulement moins susceptibles à la maladie que les adultes, mais aussi moins transmetteurs. Le problème est qu'en biologie le risque zéro n'existe pas, ce qui est encore plus difficile à accepter pour ses enfants que pour soi-même. C'est probablement ce qui complique ce débat. Rappelons qu'en France on a dénombré depuis le début de l'épidémie 4 décès chez les 10-19 ans, sur plus de 36 000 dé [...] Lire la suite