Covid-19 : les écoles confrontées aux absences des professeurs

Dans une école de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), sept enseignants manquent à l’appel depuis vendredi 19 mars. Deux maîtresses ont été testées positives au Covid-19 et cinq sont cas contact. Pourtant, officiellement, aucune classe n’est fermée, mais les enfants sont priés de rester chez eux. En France 63 écoles primaires sont fermées, et dans les établissements ouverts, 2018 classes sont fermées, soit 0,4%, selon le ministère de l’Education.Les enseignants bientôt vaccinés ? La plupart des enseignants absents ne sont pas remplacés, or, sans remplacement, impossible de respecter la règle de non-brassage des élèves. Le syndicat majoritaire (SNUIPP-FSU) demande le respect de cette règle sanitaire. "Ce qu’on demande, c’est d’abord que les écoles qui sont devenues des clusters, soit plus de trois adultes malades en une semaine, ferment, et que les classes avec un cas de Covid déclaré chez un enfant, ferment, pour casser les chaînes de contamination", explique le représentant départemental Thierry Guintrand. Emmanuel Macron a déclaré mardi 23 mars qu’il souhaitait que les enseignants puissent être vaccinés à partir de la mi-avril.Parmi nos sources : Parents d’élèves liste PEEP, école Romain Rolland B , Champigny sur Marne ( 94) Chiffres des fermetures établissements/ classes : Ministère de l’Education https://documentcloud.adobe.com/link/track?uri=urn:aaid:scds:US:06b0a88f-0baa-44c7-a9a8-df7202344607 moyens alloués supplémentaires pour les replacements 2220 dans le 1ér dégré, 3000 dans le 2nd degré ( ils étaient respectivement de 6000 et 8000 entre novembre 2020 et février 2021) . Source : Ministère de l’Education SNUIPP-FSU Intervenant : Thierry Guintrand, professeur des écoles en classe de CM1 à Champigny sur Marne. Secrétaire départemental du SNUIPP-FSU du Val-de-Marne . Liste non Exhaustive