Covid-19 : à Xi'an en Chine, les 13 millions d'habitants confinés manquent de nourriture

·1 min de lecture

"Je n’ai plus rien à manger. J’ai peur de mourir…" Sur les réseaux sociaux chinois les messages d’alerte se multiplient. Depuis une semaine, les 13 millions d’habitants de la ville Xi'an sont confinés chez eux après la découverte d’un peu moins de 1.000 malades du Covid-19 . Mais les autorités ont du mal à endiguer cette nouvelle flambée épidémique et ont renforcé les mesures de confinement : il leur est désormais interdit de sortir pour se ravitailler.

Des difficultés à assurer l'approvisionnement en vivres

La mairie reconnaît avoir des difficultés pour assurer l’approvisionnement et a mobilisé des dizaines de milliers de volontaires pour apporter des vivres aux familles. Sun Yuping est l’un d’entre eux. "Nous livrerons les produits de première nécessité à l'entrée de chaque résidence, les paquets de fournitures seront désinfectés", détaille-t-il. "À l'intérieur du site, nous trierons les paquets et les déposerons au rez-de-chaussée de chaque bloc d'appartements."

>>Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

La logistique est bien huilée puisqu'elle a déjà été utilisée lors des premiers confinements comme il y a bientôt deux ans dans la ville de Wuhan . Des mesures extrêmes pour coller aux exigences de la politique zéro Covid prônée par la gouvernement chinois.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles