Covid-19 : à quel point le nombre de morts est-il sous-évalué ?

·1 min de lecture

Alors que la pandémie de Covid-19 a fait 3,4 millions officiellement, le tableau est probablement bien plus sombre qu'il ne l'est déjà, en réalité. Selon des estimations de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) présentées vendredi, la pandémie a causé jusqu'à présent "environ 6 à 8 millions" de morts directes et indirectes. "Cela correspond aux estimations similaires qui prévoient toutes que le nombre total de décès soit au moins 2 à 3 fois plus élevé" que le bilan officiel de 3,4 millions, a commenté la Dr Samira Asma, sous-directrice générale chargée des données à l'OMS.

Mais certains vont plus loin, comme l'Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) de Seattle, pour lequel le bilan uniquement des morts directes s'élèverait à 6,9 millions depuis mars 2020. Selon cette étude publiée début mai, les Etats-Unis auraient le plus lourd bilan, avec plus de 912.000 morts (contre 578.000 officiellement), devant l'Inde (736.000 morts, contre 248.000 officiellement), le Mexique (621.000 morts, contre 219.000) et le Brésil (616.000 contre 423.000). La Russie affiche un écart "spectaculaire", avec 111.000 morts officiels, contre plus de 600.000 estimés.

>> A lire aussi - Record de cas de Covid-19 en Inde, confinement à New Delhi, "au point de rupture"

"Dans certains pays, une part importante de cette sous-estimation est liée au déploiement réduit des tests Covid, comme au Mexique ou en Inde", explique à l'AFP Chris Murray, patron de l'IHME. Mais dans d'autres, "il peut s'agir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tous les touristes vaccinés seront autorisés en Espagne à partir du 7 juin
Tests salivaires à l'école : les objectifs du gouvernement ne sont pas remplis
Covid-19 : la vaccination des 16-18 ans, dès le mois de juin ?
Les Etats-Unis veulent faire des affaires avec le Groenland
Le Boeing abattu par l'Iran était bien un "acte terroriste", condamne un tribunal canadien