Covid-19 à Nice : Estrosi en colère contre les touristes venus à Noël

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Le maire de Nice souhaite avant tout des mesures destinées à décourager les touristes, notamment pour les vacances d'hiver.
Le maire de Nice souhaite avant tout des mesures destinées à décourager les touristes, notamment pour les vacances d'hiver.

Nice et les Alpes-Maritimes bientôt sous cloche ? Pour contrer la flambée du Covid-19 sur place, le gouvernement envisage de confiner pendant les week-ends la cinquième ville de France et ses environs, une mesure jusqu'alors inédite à l'échelon local en métropole. Des décisions en vue de renforcer les règles sanitaires sont attendues d'ici à ce dimanche soir. Ces mesures peuvent aller « d'un couvre-feu renforcé à un confinement local le week-end », expliquait samedi 20 février le ministre de la Santé, Olivier Véran, en déplacement à Nice. Le taux d'incidence de l'épidémie dans la métropole est particulièrement élevé : il dépasse les 700 cas positifs pour 100 000 habitants, soit plus de trois fois la moyenne nationale (190).

Le maire de la ville, Christian Estrosi, qui accompagnait le ministre sur place, a souligné qu'il était favorable à de nouvelles mesures, mais que celles-ci devaient être « consensuelles ». L'option d'un confinement le week-end « mérite d'être étudiée » car elle découragerait les touristes qui auraient voulu réserver un séjour à Nice, ainsi que « ceux qui prennent des risques en se rassemblant à 10, 15 ou 20 le week-end », a observé le maire, qui avait déjà demandé l'interdiction des locations saisonnières.

« Il y en a beaucoup trop eu entre Noël et le jour de l'an »

Interrogé ce dimanche par France Info, Christian Estrosi a de nouveau pointé du doigt « la présence trop nombreuse de touristes entre Noël et le jour de l'an », selon lui à l [...] Lire la suite