Covid-19 : à Mayotte, une incidence "record" à cause du variant sud-africain

·1 min de lecture

Deuxième jour d'un reconfinement qui devrait durer au moins trois semaines pour freiner l'épidémie de Covid-19 à Mayotte. La situation est en effet très préoccupante dans le département d'Outre-mer français, avec une présence importante du variant sud-africain, qui rend la vitesse de propagation de l'épidémie explosive. Au micro d'Europe 1, la directrice de l'ARS Mayotte, Dominique Voynet, dit son inquiétude. 

>> EN DIRECT Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dimanche 7 février

"Dans toutes les communes, dans tous les villages"

"Le virus a diffusé rapidement, dans toutes les communes, dans tous les villages, chez les hommes comme les femmes, chez les jeunes comme chez les vieux, chez les personnes qui ont des maisons en dur comme dans les quartiers de cases en tôle", diagnostique l'ancienne candidate à l'élection présidentielle.

"Cette rapidité de la circulation, qui est sans doute liée au fait qu'il s'agit de ce variant sud-africain dont on nous annonçait qu'il était plus contagieux que le variant conventionnel, est évidement très préoccupante", poursuit-elle. 

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Le variant anglais engendrerait des symptômes un peu différents

> Déconseillé aux plus de 65 ans, à qui va être injecté le vaccin AstraZeneca ? 

> Audio, webcams... Quand la technologie s'adapte au télétravail

> Les confinements ont du bon pour la planète

> Comment va fonctionner le passeport vaccinal au Danemark ? 

"Nous avions mis en place un couvre-feu, puis un confinem...


Lire la suite sur Europe1