Covid-19 à Mayotte : 1,6 million d'euros débloqué pour l'aide alimentaire

·2 min de lecture

Le gouvernement français a annoncé jeudi le déblocage de 1,6 million d'euros pour l'aide alimentaire à Mayotte. Ces fonds sont destinés aux populations mahoraises les plus en difficulté face à la crise sanitaire et au confinement mis en place dans cette île de l'océan Indien.

Face aux difficultés économiques engendrées par la crise sanitaire pour les plus défavorisés, l'État français a annoncé, jeudi 18 février, qu'il allait apporter un soutien financier pour l'aide alimentaire dans le département ultramarin de Mayotte.

"1,6 million d'euros seront déployés pour trois mois sous la forme de chèques d'urgence alimentaire pour environ 13 300 familles de Mayotte", ont indiqué dans un communiqué commun le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, et le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran.

En moyenne, "les familles recevront une aide de 40 euros par mois pendant trois mois", selon le texte.

La distribution de ces bons d'urgence alimentaire sera "confiée à la préfecture de Mayotte, en coordination avec les collectivités locales et les associations présentes sur le territoire", explique le communiqué.

"Un accès aux biens de première nécessité rendu plus difficile"

Très fortement touchée par le virus, l'île de Mayotte a dû être reconfinée le 5 février, pour une durée d'au moins trois semaines, à la suite de la dégradation de la situation épidémique.

Les mesures pour freiner la propagation du Covid-19 "ont un effet significatif sur le quotidien des populations, et particulièrement sur les personnes les plus précaires pour lesquelles l'accès aux biens de première nécessité est rendu plus difficile", selon le texte.

Ce soutien d'urgence à l'aide alimentaire reprend les dispositifs déjà mis en place au printemps sur l'ensemble du territoire français.

"Depuis le début de l'épidémie, Mayotte a bénéficié de plusieurs mesures de solidarité nécessaires pour soutenir les personnes les plus précaires", indique le communiqué. "Des mesures aussi bien nationales – aides exceptionnelles de solidarité, soutien d'urgence à l'aide alimentaire, majoration de la prime de rentrée scolaire, soutien aux associations de lutte contre la pauvreté –, que locales – distribution de colis alimentaires par la caisse de sécurité sociale de Mayotte, en lien avec la préfecture".

Avec AFP