Covid-19 : à Lyon, le renforcement des restrictions est accueilli avec résignation

·1 min de lecture

Comme l'Aube et la Nièvre, le Rhône a rejoint la liste des départements concernés par des mesures de restriction renforcées afin de lutter contre l'épidémie de coronavirus. Depuis vendredi soir minuit, les Lyonnais, comme les Parisiens ou les habitants des Hauts-de-France avant eux, sont donc "reconfinés". Pour leur ville, ce samedi marque la fermeture des commerces "non-essentiels" et le début de l'interdiction de déplacement à plus de 10 km de chez soi sans attestation. Et la situation est accueillie plutôt avec résignation, voire scepticisme, sur les bords du Rhône. 

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici

"Je devais partir en vacances... Je le ferai quand même"

"C'est mort, je vais passer mon anniversaire toute seule", constate Nathalie, une Lyonnaise, au micro d'Europe 1. Elle ne semble pas très convaincue par les mesures décidées par le gouvernement, qu'elle considère trop tardives. "On aurait peut-être pu faire un confinement au mois de février... Peut-être que là on s'en serait sorti", critique-t-elle. Rencontré quelques mètres plus loin, Hugo, 25 ans, n'a pas l'intention de se brimer. D'autant plus que les vacances de printemps sont prévues dans deux semaines. "Je devais partir en vacances la semaine prochaine à Marseille", explique-t-il. "Bon, je le ferai quand même mais il va falloir que je fasse attention..."

Dans ses paroles, on sent poindre l'exaspération. "On a bien morflé pendant plus d'un an. On a fait notre part du boulot aussi. ...


Lire la suite sur Europe1