Covid-19 : à Lyon, une machine permet de se faire dépister en une expiration

À Lyon (Rhône), une longue expiration dans un éthylotest géant permet de déterminer en moins de deux minutes la composition chimique de l'air expiré. Cette machine révèle si l'on est atteint du Covid-19. "On est capable de détecter la présence ou l'absence de traceurs chimiques de la maladie Covid, et ainsi de poser un diagnostic positif ou négatif", explique Christian George, chercheur au CNRS. Une machine à l'entrée des lieux publics La machine est testée depuis mars. Près de 4 000 volontaires se sont fait dépister par cette voie. Si ce dispositif s'avérait fiable, une telle machine pourrait, par exemple, être disposée à l'entrée d'une salle de spectacle. Une entreprise toulousaine travaille également sur un portique qui analyse l'air expiré à l'aide d'un système laser.