Covid-19 : à l'usine Pfizer de Puurs, la sérénité règne avant l'expédition des vaccins

·1 min de lecture

La journée de lundi est décisive pour le vaccin contre le Covid-19 dans l'Union européenne : l'Agence européenne du médicament doit donner son feu vert au vaccin de Pfizer/BioNTech, moins d'une semaine avant la date théorique des premières vaccinations. Avant d'être acheminé dans toute l'Europe, le vaccin est entièrement produit à l'usine Pfizer de Puurs, une petite ville belge de 25.000 habitants. Mais si la période est cruciale et le vaccin très fermement attendu par tout un continent, le site flamand du laboratoire américain n'est pas vraiment en ébullition.

Les camions ne seront pas identifiables 

C'est plutôt un sentiment de sérénité qui règne à Puurs. Le site semblait à l'arrêt, dimanche, et les premiers salariés sont arrivés tôt, lundi matin. Ces 3.000 employés ont interdiction de parler. Il y a du secret mais pas de paranoïa ni de sécurité à outrance : un simple grillage, quelques caméras, mais rien de plus autour de ce site implanté dans ce que les Belges appellent la Pharma Valley, entre Anvers et Bruxelles.

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation lundi 21 décembre

C'est de cette ville entourée de champs d'asperges que des camions sont censés partir pour toute l'Europe. Ces camions ne doivent pas être identifiables, pour éviter tout vol de vaccins. À l'intérieur des remorques, il y a de quoi surveiller les doses à distance : tout est suivi en temps réel par GPS. Il y a même des capteurs qui enregistrent et transmettent la température de...


Lire la suite sur Europe1