Covid-19 à l’école : "Quand on accueille des élèves sans enseignants, ce n’est plus de l’école, c’est de la garderie !"

franceinfo
·1 min de lecture

"Nous demandons des mesures supplémentaires", déclare jeudi 25 mars sur franceinfo Caroline Marchand, co-secrétaire départementale du SNUipp-FSU 93 et enseignante en primaire en Seine-Saint-Denis, alors que son syndicat a annoncé qu’il déposerait prochainement un préavis de grève, tandis que l’épidémie de Covid-19 flambe actuellement en milieu scolaire. "On demande que soient vaccinés en priorité tous les personnels qui oeuvrent à l’intérieur des écoles", a ajouté l’enseignante, qui parle d’un "état de fatigue général chez les enseignants."

franceinfo : Vous allez déposer un préavis de grève. Pour quelle raison ?

Caroline Marchand. Nous demandons des mesures supplémentaires. La grève est vraiment la dernière limite. Pour l’instant, les réponses ne sont pas du tout appropriées. Il y a des écoles où il n'y plus d’enseignants, où l’école n'est pas fermée et où les élèves sont accueillis par des remplaçants qui ne connaissent pas les enfants. On demande une vaccination. On demande que soient vaccinés en priorité tous les personnels qui oeuvrent à l'intérieur de ces écoles. Pour l'instant, on nous parle de mi avril, mais c'est complètement inconscient de la part du ministre de ne pas protéger ces personnels. Donc, effectivement, la grève sera peut être le dernier recours pour enfin faire entendre tout ce qu'on demande depuis des mois.

Quelle serait, selon vous, la mesure la plus urgente ?

Il faudrait des décisions effectivement difficiles. Nous ne sommes pas pour une fermeture (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi