Covid-19 : à quelques jours de Noël, les premiers vacanciers arrivent à la Baule

·1 min de lecture

Se retrouver en famille, quitter Paris, voir la mer... Toutes les raisons étaient bonnes ce week-end pour avoir le sourire malgré le contexte sanitaire lié au Covid-19. À la Baule, en Loire-Atlantique, l'heure était aux retrouvailles après des semaines d'incertitudes et de confinement. Désormais, l'objectif est de passer un Noël en toute sécurité.

>> Retrouvez Europe matin week-end en podcast et en replay ici 

"Ça fait un bien fou de retrouver la mer et de revoir ses proches"

"Ça va être extra, je vais me cacher pour pas pleurer", confie Sophie, qui trépigne d'impatience sur le quai de la gare, en attendant le TGV en provenance de Paris, dans lequel se trouve sa fille, qu'elle n'a pas revue depuis un mois et demi. "C'est très long".

Parents, mais aussi grands parents, étaient nombreux, samedi en milieu d'après-midi, à guetter l'arrivée d'un fils, d'une fille, ou des petits enfants avec qui passer Noël. Un Noël particulier, mais Marina, étudiante d'une vingtaine d'année, savoure le moment. "C'est toujours mieux que rien", dit-elle, évoquant certains pays dans lesquels le durcissement des restrictions empêche nombre de familles de se retrouver. "Ça fait un bien fou de retrouver la mer, de revoir ses proches... On se dit 'enfin déconfinés !'"

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Vaccins contre le Covid-19 : que sait-on vraiment de leurs effets secondaires ?

> Que sait-on des "Covid longs", ces patients qui vivent l'enfer ?

> Ces trois facettes du coronavirus dont vous n’avez peut-êt...


Lire la suite sur Europe1