Covid-19 : à Dunkerque, les horaires des écoles adaptés dès lundi face au variant anglais, même si les élus avaient "demandé plus"

franceinfo
·1 min de lecture

A défaut d'une fermeture anticipée, des horaires aménagés, dès lundi 15 février : la préfecture du Nord a opté pour des mesures renforcées, telles que les arrivées et sorties en classe décalées, ou encore le renforcement de la vaccination sur le territoire, pour tenter de contenir l’épidémie de Covid-19 et la transmission du variant anglais dans le Dunkerquois. Vendredi, les maires de la communauté urbaine de Dunkerque (CUD) avaient demandé aux autorités de fermer les collèges et lycées une semaine avant les vacances scolaires. "L'État a proposé toute une série de mesures, explique Bertrand Ringot, maire de Gravelines et vice-président de la CUD. Notamment des rentrées alternées dans les classes, avec des jours en présentiel et des jours à distance pour les collèges et les lycées."

>> Covid-19 : ce que l'on sait de la situation à Dunkerque, où la circulation du virus et du variant identifié en Angleterre s'accélère

"Ce sont des décisions de l'Etat mais nous avions demandé plus, explique le maire de Gravelines, compte tenu du niveau tout à fait exceptionnel du variant anglais sur notre territoire. On est à 80% des tests positifs sont liés au variant en anglais. On a un taux d'incidence de plus de 515 sur la communauté urbaine. Nous, tous les maires de la communauté urbaine, avions demandé de fermer les écoles une semaine avant les vacances. Nous sommes vraiment à un très haut niveau : on est deux fois la moyenne départementale et six fois la moyenne nationale."

"Le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi