Covid : 13% des gels hydroalcooliques testés sont inefficaces

·1 min de lecture

Des gels hydroalcooliques inefficaces. La Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) a publié mercredi un communiqué sur des contrôles effectués, en lien avec l'Anses, sur les gels hydroalcooliques vendus en grande surface, en pharmacie ou dans des bureaux de tabac. Sur les 180 prélèvements effectués depuis le mois de juin, 162 ont été analysés. Et ce premier point d'étape révèle quelques accrocs : 73% des produits analysés ont été déclarés soit non conformes (38%) soit non conformes et dangereux (35%)

>> EN DIRECT - Coronavirus : suivez l'évolution de la situation mercredi 18 novembre 

21 gels inefficaces

La DGCCRF indique Plus précisément que "21 gels (13% des produits analysés) ont présenté une teneur en alcool insuffisante et se sont donc révélés non conformes et dangereux". Ces produits sont donc totalement inefficaces pour lutter contre le coronavirus. C'est pour cette raison que "le premier réflexe que les consommateurs doivent avoir, c'est de vérifier la teneur en alcool du produit. Elle doit être au minimum de 60%", indique au micro d'Europe 1 Romain Roussel, directeur de cabinet de la DGCCRF.

Le risque d'un gel hydroalcoolique avec une teneur d'alcool insuffisante est que ce dernier se limite à une action lavante "et non pas virucide", précise-t-il. Le gel doit aussi répondre à la norme "EN 144766", selon le communiqué. Ces deux informations doivent apparaître clairement sur l'étiquette. Mais attention : 61 produits (38%) ana...


Lire la suite sur Europe1