COVAX veut 520 millions de doses de vaccin pour l'Afrique en 2021

·1 min de lecture
COVAX VEUT 520 MILLIONS DE DOSES DE VACCIN POUR L'AFRIQUE EN 2021

par Alexander Winning et George Obulutsa

JOHANNESBURG/NAIROBI (Reuters) - Le programme COVAX d'accès mondial à un vaccin contre le COVID-19 vise un objectif de 520 millions de doses pour l'Afrique cette année, a déclaré jeudi sa directrice générale, Aurélia Nguyen.

Les approvisionnements devraient repartir à la hausse en septembre après des retards dus aux restrictions d'exportation indiennes.

Jusqu'à présent, le programme a permis de livrer environ 25 millions de doses à 44 pays africains, un résultat insatisfaisant, a estimé Aurélia Nguyen lors d'une conférence de presse.

Début mars, le PDG de l'alliance vaccinale Gavi, l'une des organisations codirigeant le programme COVAX, avait déclaré que le programme avait pour but de fournir à l'Afrique - dont la population totale est de 1,3 milliard d'habitants - 720 millions de doses en 2021.

L'Inde a suspendu en mars les exportations de vaccins, aggravant les problèmes de COVAX, fortement dépendant des doses fournies par le Serum Institute of India, l'un des plus grands fabricants de vaccins au monde, qui produit les doses d'AstraZeneca.

COVAX a engagé des discussions avec le gouvernement indien et le Serum Institute en vue d'une éventuelle reprise des approvisionnements "vers la fin de l'année", a indiqué Aurélia Nguyen.

D'ici la fin du premier trimestre de 2022, COVAX entend fournir près de 850 millions de doses de vaccin au continent africain, ce qui permettra de protéger jusqu'à 30% de la population de chaque pays africain pouvant prétendre à des doses subventionnées dans le cadre de la "garantie de marché" de COVAX, a-t-elle ajouté.

(Reportage Alexander Winning à Johannesburg et George Obulutsa à Nairobi, version française Dagmarah Mackos, édité par Sophie Louet)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles