Couvrez ce Brexit que je ne saurais voir

Les conservateurs britanniques doivent désigner dans les semaines à venir le prochain Premier ministre du pays. Pour les institutions européennes l'issue de cette élection entre la ministre des Affaires étrangères, Liz Truss, et l'ancien chancelier de l'Echiquier, Rishi Sunak, ne devrait pas fondamentalement changer le ton des relations.

Depuis la mise en œuvre du Brexit, les files d'attente se font de plus en plus longues au port de Douvres pour rejoindre la France. Les deux candidats nient cependant catégoriquement que ces retards sont provoqués par la vérification des passeports, désormais obligatoire pour rejoindre le continent.

Le gouvernement français répond qu'il faudra du temps pour que le nouveau système soit pleinement opérationnel. Il ajoute que cette situation est la conséquence du Brexit dur voulu par Londres.

Avant le Brexit "les gens passaient simplement les contrôles à Douvres. Désormais toutes les voitures doivent s'arrêter et tous les passeports doivent être tamponnés. Ce n'est pas une question bilatérale, c'est ce que les autres Etats membres et la Commission européenne demandent aux douaniers et aux policiers français de faire", précise l’eurodéputée Nathalie Loiseau (Renew Europe).

Pour certains analystes, cette campagne se limite à faire le jeu du parti Conservateur, très majoritairement en faveur du Brexit. Dans ces conditions, les débats portent peu sur les conséquences du retrait britannique.

"Si vous voulez remporter le vote conservateur, il est probablement peu judicieux de s'attarder sur les difficultés que le Brexit a engendrées car ils essayent, et prétendent que ces difficultés n'existent pas ou attribuent ces problèmes à l'intransigeance de l'Union européenne", analyse Garvan Walsh, ancien conseiller du parti.

Les deux candidats sont sur une ligne dure à propos du Brexit, même si Lizz Truss, partisane à l'origine du maintien au sein de l'Union européenne, a fait glisser sa position depuis son arrivé au gouvernement. Une chose semble certaine pour l'Union européenne, les négociations resteront tendues avec Londres quel que le soit le nom du prochain Premier ministre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles