Couvre-feu pour le réveillon du Nouvel An : "Nous avons des consignes de tolérance zéro", prévient le syndicat Unité SGP Police

franceinfo
·1 min de lecture

"Il n'y aura pas de traque, on n'est pas là pour cela", tempère Rocco Contento, porte-parole du syndicat. En plus du respect des règles liées au Covid-19, les forces de l'ordre seront mobilisées pour les "violences urbaines".

Le soir du 31 décembre, 100 000 policiers et gendarmes seront exceptionnellement mobilisés, notamment pour faire respecter le couvre-feu qui démarre à 20 heures, a indiqué le ministère de l'Intérieur mardi. "Nous avons des consignes de tolérance zéro", a expliqué mercredi sur franceinfo Rocco Contento, porte-parole du syndicat Unité SGP Police en Ile-de-France. Le syndicaliste estime toutefois qu'il sera difficile d'être "partout à la fois", car les forces de l'ordre devront aussi intervenir sur les "violences urbaines".

franceinfo : Quelles consignes donnez-vous aux Français pour ce réveillon de la Saint-Sylvestre ?

Rocco Contento : Je n'ai pas de consignes particulières à donner aux Français. Il y a une jauge maximale donnée par le ministre avec 100 000 policiers et gendarmes sur le terrain.

"On a décalé beaucoup de collègues qui étaient en vacances le 31 et on les fait travailler en les avisant la veille pour le lendemain, donc nos collègues sont assez en colère par rapport à ça."

Rocco Contento

à franceinfo

Nous avons des consignes de tolérance zéro, et de verbalisation pour non-respect du couvre-feu le cas échéant. Il y aussi les problématiques de violences urbaines. Quand bien même il y a un couvre-feu, nous aurons dans les zones sensibles des dégradations, des feux de poubelles et de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi