Couvre-feu en Meurthe-et-Moselle : il y a une baisse "de 30 à 40%" du chiffre d'affaires pour les commerçants, selon la Chambre de commerce

franceinfo
·1 min de lecture

Le couvre-feu en vigueur en Meurthe-et-Moselle dès 18H depuis le 2 janvier, "c'est une bérézina qui s'annonce", a affirmé mardi 12 janvier 2021 sur franceinfo François Pélissier, président de la Chambre de commerce et d'industrie du département. "Au bout d'une semaine, on ne peut pas dire que la situation soit réjouissante", estime-t-il. "Les acteurs de terrain oscillent entre incompréhension et colère."

En Meurthe-et-Moselle, le chiffre d'affaires des grandes surfaces "est quasiment identique, mais avec un taux de fermeture de 12 heures par semaine en plus. Ce qui veut dire qu'on accumule les flux de personnes et de visiteurs sur des plages horaires plus courtes", détaille le président de la Chambre de commerce. Du côté des commerçants de centre-ville, "c'est 30 à 40 % de chiffre d'affaires en moins, avec une désertification complète des centres villes à partir de 16 heures, que ce soit dans l'habillement, la maison, les cadeaux et même chez les coiffeurs".

"les gens, en sortant du travail, doivent faire leurs courses. Donc ils sont dans des logiques de contraintes et vont vite en grandes surfaces."

François Pélissier

à franceinfo

François Pélissier regrette de ne pas avoir "les outils pédagogiques, ni d'explications" à donner aux commerçants. Il n'y a, selon lui, "pas de mesures suffisamment crédibles sur l'impact réel de ce couvre-feu. On ne sait pas pourquoi il est plus efficace en (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi