Couvre-feu : une mesure réellement efficace ?

La France va entamer un nouveau virage dans sa lutte contre l’épidémie de coronavirus. Le Premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi 14 janvier l’instauration dans l’ensemble de la métropole d’un couvre-feu dès 18 heures. Une mesure déjà en place dans certains départements et qui a porté ses fruits. Le journaliste de France Télévisions Simon Ricottier souligne qu’entre la semaine du 28 décembre et du janvier, le taux d’incidence a augmenté de 16% dans ces départements contre une hausse de 43% dans le reste du pays. "Un moyen de freiner l’épidémie" Une progression de l’épidémie à nuancer parmi ces départements où le couvre-feu à 18 heures était instauré. Le taux d’incidence a augmenté de 51% entre le 28 décembre et le 4 janvier alors qu’il a baissé de 5% dans les Alpes-de-Haute-Provence. La généralisation de cette mesure à l’échelle de la métropole est encouragée par la plupart des scientifiques. Comme le rappelle Simon Ricottier, les experts estiment que "c’est un moyen de freiner l’épidémie, voire d’en reprendre le contrôle. Ce sera l’enjeu de ces prochains jours."