Couvre-feu en Martinique et à La Réunion : peut-on obtenir un remboursement de ses vacances ?

·1 min de lecture

L'été va être plus compliqué que prévu pour de nombreux vacanciers. A la suite des annonces du président Emmanuel Macron lundi 12 juillet au soir afin d'inciter les Français à se faire vacciner, le pass sanitaire va être demandé pour voyager dès le début du mois d'août. En outre, à cause de la propagation du variant Delta, le couvre-feu de 21 heures à 5 heures du matin a fait son retour en Martinique et à La Réunion, a précisé le chef de l'Etat. Dès lors, les voyageurs qui avaient prévu de se rendre sur une des deux îles et qui pourraient désormais être rebutés à cette idée avec ces nouvelles mesures, peuvent-ils se faire rembourser ?

Non pour l'avocate du cabinet Equinoxe Avocats, Emmanuelle Llop, interrogée par l'Echo touristique. "Un couvre-feu est finalement une mesure médiane, que nous avons pu connaître en métropole au cours des 18 derniers mois". S'il est possible d'annuler selon les termes des contrats de vos locations, ce ne sera donc pas un motif légal. Même constat pour les pays qui ferment leurs frontières aux ressortissants français non-vaccinés. Malte avait pris cette décision le 9 juillet dernier avant de faire marche arrière le 13 juillet au soir et demander une quarantaine, mais pour l'avocate une telle exigence n'est pas "une CEI (Circonstance exceptionnelle et inévitable) à destination". Il s'agit seulement "d'une nouvelle formalité sanitaire".

>> A lire aussi - Voyage aux USA, remboursement des PCR…le secrétaire d’Etat au Tourisme répond à Capital

Or pour elle, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Espagne, Portugal… attention, les formalités de retour en France évoluent
Corse : nouvelles restrictions après une forte hausse de cas
La réforme de l’assurance chômage confirmée pour octobre, les villes les plus en retard sur la vaccination... Le flash éco du jour
Covid-19 : le record du nombre de vaccinations sur une journée en France battu
Pass sanitaire : un délai pour les adolescents et certains salariés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles