Couvre-feu : les forces de l'ordre intensifient les contrôles

Depuis mardi 15 décembre, et le retour du couvre-feu, les règles ont changé. Pour se déplacer, une attestation dérogatoire est obligatoire après 20 heures. À Gare de Lyon, à Paris, un voyageur a ainsi été verbalisé pour cinq minutes de retard sans attestation. Tolérance zéroÀ Orléans (Loiret) aussi, la police veille au respect des nouvelles mesures sanitaires. Un riverain filmé par France Télévisions ne s'attendait pas à être verbalisé pour une pizza. Contrairement au premier couvre-feu, les forces de l'ordre appliquent la tolérance zéro. Pas de pédagogie, mais des PV, comme sur un péage près de Montpellier (Hérault), où 40 gendarmes étaient mobilisés mardi 15 décembre au soir. "Dès qu'ils ont vu les contrôles de gendarmerie, ils se sont empressés d'effectuer leur attestation dérogatoire de déplacement", a noté Sébastien Bruche, commandant de l'Escadron sécurité routière de l'Hérault. À ce péage, un automobiliste sur trois n'avait pas d'attestation ni de motif valable de déplacement.