Couvre-feu dès 18h : Gabriel Attal précise que la liste des départements concernés "pourra évoluer"

Hugues Garnier
·1 min de lecture

Le porte-parole du gouvernement, invité ce mercredi soir de BFM Story, est revenu sur la potentielle mise en place d'un couvre-feu dès 18h dans les départements les plus touchés par l'épidémie dès le 2 janvier.

Rien n'est acté, y compris le nombre de départements concernés. Gabriel Attal est revenu ce mercredi soir sur BFMTV sur l'annonce par Olivier Véran d'une potentielle extension du couvre-feu dès 18h dans plusieurs départements à partir du 2 janvier.

Interrogé sur le nombre de collectivités concernées, le porte-parole du gouvernement n'écarte pas que de nouveaux départements puisse rejoindre cette liste, qui en compte à l'heure actuelle une vingtaine. La mesure, qui pourrait être confirmée le 1er janvier, fait l'objet d'une concertation avec les élus.

"On regarde comme la situation évolue après les fêtes [...] cela pourra évoluer évidemment. On regarde ces deux indicateurs: le taux d'incidence en général et celui chez les personnes âgées", a expliqué Gabriel Attal sur notre antenne.

Pas de reconfinement localisé "à ce stade"

Le porte-parole a néanmoins rappelé que cette mesure sanitaire n'était pas à ce stade applicable: "on se donne quelques jours pour regarder comment la situation se stabilise".

Gabriel Attal a enfin précisé que le confinement localisé était une piste écartée "à ce stade" par l'exécutif.

"Aujourd'hui, la circulation du virus ne justifie pas qu'on ait recours à un reconfinement localisé [...] quelques élus le réclament mais la plupart trouvent qu'un couvre-feu avancé à 18h est déjà difficile", a justifié Gabriel Attal.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :