Couvre-feu, confinement : le match des départements

Par Isabelle Missiaen
·1 min de lecture
Toulouse sous couvre-feu, 17 octobre 2020. 
Toulouse sous couvre-feu, 17 octobre 2020.

Voici un chiffre dont il faudra se souvenir en allant savourer son premier verre en terrasse. Si Emmanuel Macron s'en tient à l'agenda de déconfinement annoncé jeudi, les Français auront passé près de 200 soirées sous couvre-feu. Dans certains départements où des restrictions supplémentaires ont été appliquées, l'addition est encore plus salée. Cela représente plus de 2 000 heures de restrictions.

Le record est détenu par les neuf métropoles où un couvre-feu a été décrété dès le 14 octobre 2020. Depuis cette date, les habitants de ces grandes villes n'ont plus jamais pu circuler librement en soirée, exception faite de la trêve du 24 décembre 2020.

À LIRE AUSSICovid-19 : les départements où le déconfinement pourrait être retardé

Les jours de confinement ont été distribués de manière plus égale. Seuls certains départements, particulièrement touchés début 2021, ont subi des week-ends de confinement supplémentaires. Rappelons aussi que 19 départements, dont ceux d'Île-de-France, ont commencé le confinement d'avril avec une semaine d'avance. Leurs habitants pourront se targuer d'avoir vécu vingt semaines confinés depuis le début de la crise sanitaire, en espérant que cela soit les dernières.