Couvre-feu : la carte des départements où le couvre-feu va être avancé à 18 heures dès demain

·1 min de lecture

Mardi dernier, Olivier Véran indiquait sur France 2 qu'un reconfinement, même local, n'était pas encore à l'ordre du jour. Pour ralentir la propagation de l'épidémie dans les secteurs où le taux d'incidence du virus est très élevé, principalement les régions Grand-Est, Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes et le département des Alpes-Maritimes, un couvre-feu étendu lui a été préféré. Dès demain, samedi 2 janvier, il sera avancé à 18 heures dans certains secteurs qui étaient encore à déterminer. Une liste d'une vingtaine de départements avait été évoquée dans un premier temps. Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, l'a précisée lors d'une interview accordée à Jacques Legros au 13 heures de TF1. Il en a profité pour annoncer qu'une réouverture des lieux de culture n'était pas encore à l'ordre du jour.

Et voici la liste des quinze départements où le couvre-feu sera avancé à 18 heures dès demain, mardi 2 janvier 2021 : Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Ardennes, Doubs, Jura, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Haute-Saône, Vosges, Territoire de Belfort, Moselle, Nièvre, et Saône-et-Loire. Les mêmes règles s'appliqueront dans tous ces territoires, que ce soit en ville ou à la campagne, a tenu à souligner Gabriel Attal. Jacques Legros lui a demandé pourquoi cette mesure avait été préférée à un reconfinement local par exemple. "Ce que nous disent les scientifiques, c'est que le couvre-feu fonctionne. Celui qui avait été mis en place avant le deuxième confinement, (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Lio hilare face à Nagui en 1989 : "Il ne faut pas me faire boire ! "
Alizée fait le bilan de 2020 en postant d'adorables photos avec Grégoire Lyonnet ses deux filles
Eliminé des 12 Coups de midi, le décrié Victor / Jaasper réagit sur Twitter
Amandine Petit, Miss France 2021 : les images de sa première sortie nationale provoque la colère des internautes
CNews boycottée par Olivier Véran ? Le patron de la chaîne info, Serge Nedjar, dénonce une attitude