Couvre-feu avancé à 18 heures : huit départements concernés, dont le Cher

Depuis dimanche 10 janvier, le couvre-feu avancé à 18 heures concerne huit départements supplémentaires, à l'instar du Cher. "Les habitants auraient préféré éviter cette mesure, parce qu'ils craignent notamment un afflux de clients dans les commerces peu avant 18 heures, rapporte la journaliste France Télévisions Élise Rouard, en direct de Bourges (Cher). Ils auraient de loin préférer une accélération de la vaccination, mais ils obéissent". Un taux d'incidence alarmant Selon l'Agence Régionale de Santé (ARS), dimanche 10 janvier au soir, le taux d'incidence du département avoisine les 250 pour 100 000 habitants. "C'est plus que l'Alsace, c'est plus que le Vaucluse, c'est à peu près la situation de Marseille (Bouches-du-Rhône), voire un peu plus, reprend la journaliste. C'est surtout 100 points de plus que le reste de la région Centre". Seule consolation : le couvre-feu se met en place dans une version relativement allégée, avec beaucoup de dérogations pour les habitants qui travaillent.