Couvre-feu au Nouvel An : les duvets et les matelas gonflables pris d'assaut

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Plusieurs magasins de l'enseigne Decathlon ont constaté une hausse des achats de sacs de couchage et de matelas gonflables à l'approche du Nouvel An. (Photo d'illustration)
Plusieurs magasins de l'enseigne Decathlon ont constaté une hausse des achats de sacs de couchage et de matelas gonflables à l'approche du Nouvel An. (Photo d'illustration)

Les Français se préparent à un réveillon du Nouvel An inédit. Le couvre-feu, entre 20 heures et 6 heures, sera toujours en vigueur la nuit du 31 décembre sur l'ensemble du territoire. Malgré les recommandations sanitaires, certains ont déjà prévu, faute de pouvoir se déplacer dans la nuit, de faire la fête jusqu'à l'aube chez leurs amis? ou de dormir sur place. Comme le rapportent nos confrères de La Voix du Nord, les sacs de couchage et les matelas gonflables ont ainsi été pris d'assaut dans bon nombre de magasins spécialisés.

Cette ruée au rayon camping a notamment été observée au magasin Decathlon de Villeneuve-d'Ascq, dans le département du Nord. Ces derniers jours, plusieurs clients se sont rendus sur place pour acheter un duvet ou un matelas gonflable qu'ils utiliseront le soir du 31 décembre. Auprès de La Voix du Nord, le magasin se veut toutefois rassurant : les rayons seront régulièrement réapprovisionnés. Le 20 décembre dernier, L'Est républicain s'était également fait l'écho de ce phénomène des « campeurs du Nouvel An ». Les magasins Decathlon de Vesoul et de Dole, en Haute-Saône et dans le Jura, ont subi une rupture de stock des lits de camp et des matelas gonflables. « Nous avons été dévalisés », avait déclaré une vendeuse au quotidien régional.

Une jauge de six adultes maximum recommandée

Pour le soir du Nouvel An, il est évidemment possible de recevoir des invités chez soi, mais le gouvernement a recommandé de respecter une jauge de six adultes [...] Lire la suite