Couvre-feu à partir de 18h : ce que ça change dans votre département

Lucie Oriol
·Journaliste au HuffPost
·1 min de lecture
Une rue déserte de Strasbourg le 24 octobre 2020 (Photo by Patrick HERTZOG / AFP) (Photo by PATRICK HERTZOG/AFP via Getty Images) (Photo: PATRICK HERTZOG via Getty Images)
Une rue déserte de Strasbourg le 24 octobre 2020 (Photo by Patrick HERTZOG / AFP) (Photo by PATRICK HERTZOG/AFP via Getty Images) (Photo: PATRICK HERTZOG via Getty Images)

CORONAVIRUS - Deux heures qui vont changer le quotidien. Ce samedi 2 janvier, 15 départements appliqueront leur couvre-feu dès 18 heures et jusqu’à 6 heures du matin avec l’objectif de ralentir l’épidémie de Covid-19. Le reste du territoire français continue lui d’être soumis à un couvre-feu à partir de 20 heures.

La mesure risque d’affecter la vie quotidienne dans ces territoires puisque pour sortir après 18 heures, il faudra être en mesure de le justifier dans une attestation dérogatoire, disponible ici. Les motifs restent les mêmes: raisons professionnelles, motifs familiaux impérieux, assistance à une personne en situation de handicap, raisons de santé, mission d’intérêt général, ou encore besoin des animaux de compagnie.

Ainsi, si le travail et les cours se terminent après 18h, il sera nécessaire de remplir une attestation, idem si l’on va chercher ses enfants à l’école.

Les activités extra-scolaires devront s’arrêter à 18 heures dernier délais dès lundi, tout comme toutes activités de loisir en plein air strictement interdites après le couvre-feu. Cependant les structures de garde d’enfant et périscolaire pourront être maintenues au-delà, tout comme les transports scolaires qui entreront également dans le cadre de la dérogation pour activité professionnelle.

Commerces fermés après 18 heures

L’ensemble des commerces, boutiques, et autres lieux accueillant du public comme les lieux de cultes devront fermer leurs portes à 18 heures. Les employés pourront eux rester plus tard, pour ranger par exemple, dans le cadre de la dérogation professionnelle. Cependant, les professions s’exerçant a...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.